Institut Charles Viollette : Présentation de l'Institut de recherche

L’institut
Charles Viollette

L'institut Charles Viollette, laboratoire régional de recherche en biotechnologies et agroalimentaire, est la résultante d'une proposition de structuration régionale de la recherche en agroalimentaire et biotechnologie sur un thème fédérateur : "Biotechnologies et écoconception de procédés propres pour une transformation et une valorisation durable des agro-ressources". Ce projet de structuration a été initié en 2011 en accord avec la D2RT et en relation avec le pôle d’Excellence Agroalimentaire (AGROE) et le pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité (NSL). Cette initiative de restructuration particulièrement soutenue par la  Région Nord-Pas-de-Calais faisait suite au constat qu’il existait en région un potentiel important de recherche universitaire diversifiée dans de nombreux domaines : agricole, alimentaire et biotechnologique, avec toutefois une grande dispersion thématique entrainant certaines faiblesses et une  insuffisance de lisibilité, notamment en ce qui concerne l'INRA et l'IRSTEA (ex CEMAGREF) très faiblement impliqués en Nord-Pas-de-Calais. Paradoxalement la recherche privée était fortement représentée dans le secteur agroalimentaire, du fait de la présence en région de grands groupes privés leaders dans leurs domaines tels que des semenciers (Florimond-Desprez…), les entreprises Lesaffre, Leroux, DSM, Roquette, Mayolande… dans le domaine des additifs et ingrédients alimentaires, et des compétences de pointe dans le « cracking » biologique ou bioraffinerie agroalimentaire (lait avec Ingrédia, huiles avec Minaken, sucre avec Tate en Lyle, chicorée avec Leroux). Malgré cela, la filière agroalimentaire semblait manquer de poids et d’organisation au niveau de la recherche et était absente du Contrat Plan Etat-Région.

« La création de ce laboratoire référence de recherche en agroalimentaire et biotechnologie est un grand pas en avant pour la région Nord-Pas de Calais. Nous atteindrons un niveau d’excellence en recherche ainsi qu’une reconnaissance nationale et internationale tout en renforçant la visibilité et la légitimité de la filière agroalimentaire régionale. Les points forts de l’Institut reposent sur la fédération de compétences reconnues, sur leur bonne intégration dans le tissu économique régional et sur la largeur du spectre de ses champs d’intervention. De plus, il participe en biocatalyse au développement de l’EQUIPEX REALCAT. L’Institut a également la volonté de devenir une structure internationale, en s’associant notamment avec l’Université de Liège (Gembloux Agro Bio-Tech) en Belqique, et l’Université de Laval au Québec. »

Pascal Dhulster,
Directeur de l’Institut Charles Viollette

La structuration de la recherche académique en agroalimentaire et biotechnologie est donc apparue comme un enjeu majeur pour renforcer sa visibilité et confirmer sa légitimité en région. Cette initiative collective et fédératrice a abouti à la proposition d’un laboratoire régional de recherche : l’Institut Charles Viollette issu de 7 laboratoires  reconnus par le ministère et d’équipes universitaires émergentes des Universités de Lille 1, de Lille 2, d’Artois, du Littoral Côte d’Opale (ULCO) et de l’Université Catholique de Lille par l’ISA. Il a été décidé de présenter  cette unité à l’évaluation de l’AERES fin 2013 pour une reconnaissance en janvier 2015 d’une EA 7394. En accord avec les tutelles universitaires il a été décidé  de débuter les activités de recherche dès le 1er janvier 2014. Parallèlement, suite à un changement de la stratégie scientifique du département BAP de l’INRA, pour maintenir une thématique  « Adaptation au froid du pois » il a été proposé de créer une unité sous contrat ; l’USC 1411 AFP à partir de janvier 2015 associant des personnels de U. Lille et de l’INRA d’Estrées-Mons.

Dès le début du quinquennal en 2014, avec trois autres laboratoires, l’ICV a été lauréat de la seconde vague de l’appel à projet des équipements d’excellence du Plan d’Investissement d’Avenir. Le projet de recherche REALCAT a permis le développement et l’implantation d’une plateforme à haut débit unique au monde dédiée au développement de nouveaux catalyseurs et biocatalyseurs pour les bio-raffineries industrielles, sur le domaine universitaire de Villeneuve d’Ascq dans les locaux de l’école Centrale de Lille. Au cours du quinquennal cet effet structurant s’est poursuivi d’une part en consolidant sur Boulogne (ULCO) une intégration du laboratoire dans les locaux de l’ANSES et de transformer une Unité Mixte Technologique en une USC (BAP)  sur la biochimie des produits aquatiques contractualisée en 2017, et d’autre part en poursuivant l’intégration des chercheurs de l’Université d’Artois de l’ICV dans les locaux d’Adrianor. Suite à des politiques de fusion de l’ISA avec HEI et l’ISEN pour créer YNCREA à l’Université Catholique de Lille et des universités Lilloises pour créer l’Université de Lille, les tutelles de l’Institut Charles Viollette ont été modifiées depuis 2015 et sont aujourd’hui : l’Université d’Artois, de Lille, du Littoral Côte d’Opale et Yncrea. De plus, suite à l’intégration de deux enseignants chercheurs de l’ICAM, l’école est devenue tutelle de l’ICV.

Dès 2015 l’ICV laboratoire régional a eu la volonté d’accroitre son rayonnement interrégional et a postulé à la structure fédérative de recherche SFR Condorcet, fédération de recherche CNRS sur  la valorisation des agro-ressources, de l’environnement et du développement durable. Parallèlement dans sa volonté d’accroitre ses activités à l’international et suite aux relations historiques entre l’équipe procédés biologiques génie enzymatique et microbien (ProBioGEM) et l’Université Laval à Québec, nous avons créé un laboratoire international associé (LIAAN) entre l’ICV U.Lille et L’INAF Université Laval sur les peptides antimicrobiens naturels en octobre 2015. Très récemment fin 2017, Djamel Drider, Irina Sadovskaya, Thierry Grard ont participé à la création d’un Laboratoire International Associé entre Université de Lille – Université NTOU de Taïwan et sont membres du comité scientifique.

Organigramme
de l’unité Institut Charles Viollette

  • Directeur :

    • Pascal DHULSTER

  • Directoire :

    • Jean-Louis HILBERT

    • Djamel DRIDER

    • Rénato FROIDEVAUX

    • Vincent PHALIP

  • Comité de direction :

    • Thierry GRARD

    • Patrice HALAMA

    • Sevser SAHPAZ

    • Romdhane KAROUI

  • Secrétariat :

    • Cathy OUBLION

    • Julie DUHAYON

Équipe ASQV

Adaptation au stress des végétaux

  • Jean-Louis HILBERT (Pr)

  • Harmony ALVES DOS SANTOS (TECH)

  • Nasser BAHRMAN (IR)

  • Caroline CHOMA (MCF)

  • Stéphane DECOSSIN (MCF)

  • Marie-Christine DENDIEVEL (AJT)

  • Bruno DELBREIL (MCF)

  • Corinne DEVAUX-BOITEL (AI)

  • Caroline DEWEER (IE)

  • Krasimir DIMITROV (PR)

  • Damien FRAYER (AI)

  • David GAGNEUL (MCF)

  • Leandro GALVAN D'ALESSANDRO (MCF)

  • Ourida HAMMOUMA (AJT)

  • Patrice HALAMA (PR)

  • Thierry HENNEBELLE (PR)

  • Odile JAMINON (TECH)

  • Isabelle LEJEUNE (CR INRA)

  • Malika MOREIRA DA COSTA (AJT)

  • Jérôme MUCHEMBLED (MCF)

  • Delphine PRADAL (MCF)

  • Caroline RAMBAUD (MCF)

  • Céline RIVIERE (MCF)

  • Vincent ROUMY (MCF)

  • Sevser SAHPAZ (PR)

  • Jennifer SAMAILLIE (TECH)

  • Ali SIAH (MCF)

  • Laureen SIMON (IE)

  • Bertrand VANDOORNE (MCF)

  • Peggy VAUCHEL (MCF)

  • Christophe VUYLSTEKER (MCF)

  • Simon BORDAGE (MCF)

Équipe PROBIOGEM

Procédés Biologiques,
Enzymatiques et Microbiens

  • Rénato FROIDEVAUX (Pr)

  • Vincent PHALIP (Pr)

  • Muriel BIGAN (MCF)

  • Corinne BOISTEL (IA)   

  • Dominique BOUNIE (MCF)

  • Gabrielle CHATAIGNE (IR)

  • Marlène CHOLLET (MCF)

  • Françoise COUCHENEY (MCF)

  • François COUTTE (MCF)

  • Benoit CUDENNEC (MCF)

  • Pascal DHULSTER (PR)

  • Matthieu DUBAN (IR)

  • Loubna FIRDAOUS (MCF)

  • Frédérique GANCEL (MCF)

  • François KRIER (MCF)

  • Valérie LECLERE (PR)

  • Guillaume LE FLEM (MCF) 

  • Didier LECOUTURIER (MCF)

  • Josette MIELLET-BEHRA (MCF)

  • Naïma NEDJAR (PR)

  • Cathy OUBLION (AJT)

  • Rozenn RAVALLEC (PR)

  • Alice ROCHEX (MCF)

Équipe QSA

Qualité Sécurité des Aliments

  • Djamel DRIDER (Pr)

  • Maryse BONNIN-JUSSERAND  (MCF)

  • Eliot BOTOSOA (MCF)

  • Sylvie CHOLLET (PR)   

  • Maud DESMAS (MCF)

  • Guillaume DUFLOS (ANSES)

  • Périne DOYEN (MCF)

  • Frédéric DUMONT (MCF)

  • Pierrette ETHUIN (MCF)

  • Christophe FLAHAUT (MCF)

  • Thierry GRARD (MCF)

  • Romdhane KAROUI (PR)

  • Cédric LE BRIS (MCF)

  • Philippe LENCEL (MCF)

  • Marie-France LOUCHET (AJT)

  • Anca LUCAU-DANILA (MCF)

  • Aurélie MATEOS (MCF)

  • Irina SADOVSKAYA (IR)

  • Denis WATIER (MCF)

Industriels

  • LIPOFABRIK :

    • Debarun DHALI

    • Yasenn YAZEEN

  • GECCO :

    • Cédric HIS

  • DEINOVE :

    • Guillaume LESQUAME

    • Marjorie VALENDUC

  • GIS GENOCHIC :

    • Thierry CADALEN

    • Philippe HANCE

    • Florimond Desprez

Plateformes techniques

  • REALCAT :

    • Egon HEUSON

  • 3PB :

    • Corinne BOISTEL

    • Gabrielle CHATAIGNE

  • Activité biologique :

    • Benoit CUDENNEC

    • Rozenn RAVALLEC

  • Biologie moléculaire :

    • Matthieu DUBAN

  • Hall génie industriel et bioprocédés :

    • Bertrand FERTIN

Organigramme fonctionnel
de l’unité Institut Charles Viollette