Offres de thèses et emplois

  • Enseignants chercheurs / chercheurs

    • Enseignant-Chercheur - Bioprocédés

      Le (la) maître de conférences recruté(e) intégrera l’UMR Transfrontalière BioEcoAgro 1158 sur le site Polytech’Lille. Ses travaux s’inscriront dans le Pôle 2 « Biomolécules d’origine végétale et microbienne : de l’identification à la bioproduction» et plus particulièrement au sein de l’équipe Biotransformation/Enzymes et Biocatalyse. Les activités de recherche porteront sur le développement de procédés séparatifs sélectifs de biomolécules dans un contexte de bioraffinerie en lien avec les autres thématiques du laboratoire. Une priorité sera donnée aux procédés chromatographiques et leur mise en œuvre à grande échelle. Les recherches seront réalisées dans un cadre pluridisciplinaire associant les aspects analytiques (caractérisation et analyses de biomolécules), la réalisation de bancs d’essais expérimentaux (preuve de concept à petite échelle, optimisation) et la transposition à l’échelle pilote.
      Une formation doctorale à dominante Génie des Procédés, Biotechnologie, Sciences et Procédés des aliments ou spécialités similaires associée à de bonnes connaissances en biochimie est particulièrement attendue. Le (la) candidat(e) aura par ailleurs montré sa capacité à valoriser les travaux issus de ses recherches antérieures.
      Les travaux de recherche du maître de conférences doivent également permettre de renforcer l’axe transversal « Bioprocédés » de l’UMRT BioEcoAgro et l’animation de la recherche dans le cadre du Laboratoire International Associé sur les Antimicrobiens Naturels « LIAAN » entre l’Université de Lille et l’Université Laval (Québec, Canada).

      Pour plus d'information, veuillez consulter la fiche de poste ci-jointe.

    • Enseignant-Chercheur - Qualité et sécurité alimentaires

      L'UMR-T BioEcoAgro souhaite se renforcer par un maître de conférences ou une maître de conférencesqui disposera de solides connaissances en chimie du végétal et des interactions entre molécules au sein d'une structure aussi complexe que la matrice végétale, ce qui coïncide avec nos besoins en termes d'enseignements. La personne recrutée pourra s'appuyer sur les connaissances accumulées par l'Unité depuis de nombreuses années sur les chicorées (génome de chicorée, transcriptomes de références, métabolomes etc.)et aura accès à différentes plateformes disponibles sur les différents sites de l'UMR-T. Elle renforcera des collaborations déjà existantes et aura à développer des projets avec de nouveaux acteurs relevant des secteurs publics et/ou privées. Ces compétences sont à l'interface de l'activité de recherche et d'enseignement. De plus, le profil souhaité permettra de créer des collaborations entre les enseignants-chercheurs de l'ILIS et les ceux de l'ICV.

      Pour plus d'information, veuillez télécharger la fiche de poste jointe.

  • Offres de thèse

    • Etude de la virulence et de la persistance de Vibrio harveyi en aquaculture par approche moléculaire et métatranscriptomique

      Thématique
      Ce projet de thèse s’intègre dans la thématique de l’étude des flores pathogènes, particulièrement en structures aquacoles, développée au sein de l’Unité Biochimie des Produits Aquatiques de l’UMRt INRAe BioEcoAgro à Boulogne sur mer.
      Domaine
      Dans le cadre de cette thématique, l’intérêt est particulièrement porté sur les bactéries du genre Vibrio responsables d’épisodes de vibriose dans le milieu naturel mais aussi au sein de structures aquacoles (élevage de mollusques, crustacés, poissons). Les travaux de thèse de Julia MOUGIN (2017-2020) ainsi que le projet FEAMP LUVIBAR ont notamment permis la mise en place d’une collaboration avec Aquanord-Ichtus (Gravelines, 59), spécialisé dans l’élevage de bars communs (Dicentrarchus labrax). Cette espèce est particulièrement touchée par la vibriose causée par Vibrio harveyi et entraine des mortalités importantes.
      Au cours de ses travaux de thèse, Julia MOUGIN a notamment réalisé une campagne d’échantillonnage, sur plusieurs mois, dans différents compartiments de la structure aquacole (arrivées d’eau alimentant les bassins, eau des bassins, parois des bassins). Cette campagne a permis d’identifier les populations bactériennes présentes et plus spécifiquement les espèces appartenant au genre Vibrio. Ainsi, plus d’un millier d’isolats de Vibrionaceae ont pu être échantillonnés et identifiés par spectrométrie de masse (Mougin et al., (2020a)) et plus spécifiquement, plus de 200 isolats de V. harveyi ont été isolés à partir d’échantillons d’eau et de biofilms.
      Objectifs
      Ce projet de thèse permettra d’aller plus loin dans la compréhension du développement de la maladie en s’intéressant aux facteurs de virulence et à leur expression dans l’environnement aquacole. La « dangerosité » des souches bactériennes sera également étudiée à travers leurs capacités de persistance sous forme de biofilms mais aussi la présence et l’expression de gènes de résistance aux antibiotiques. L’objectif à terme, et à travers le concept « One Health », est de lutter efficacement contre la vibriose du bar D. labrax tout en développant un système aquacole respectueux de l’environnement et en réduisant l’usage d’antibiotiques afin de réduire les risques pour les poissons élevés mais aussi pour les consommateurs.

      Pour plus d’information, veuillez télécharger la fiche de poste associée.

  • Ingénieur de recherche / d’études / technicien / adjoint technique

    • Technicien de Laboratoire

      L’Unité Mixte de Recherche Transfrontalière BioEcoAgro (constituée entre autre de l’Institut Charles Viollette, Université de Lille) recrute un(e) technicien(ne) de laboratoire pour son site de Polytech Lille (environ 60 personnes).
      Les activités de recherche du site sont centrées sur la microbiologie, la biochimie et les bioprocédés.
      Les tâches affectées au poste sont les suivantes :
      - Microbiologie et métrologie, reporting des résultats expérimentaux
      - Veille au quotidien des bonnes pratiques et de la sécurité au laboratoire
      - Accueil des nouveaux arrivants, visite du laboratoire
      - Installation des nouveaux appareils et suivi des maintenances
      - Surveiller et planifier l’utilisation des appareils et des salles
      - Gestions des stocks de petit matériel et de produits chimiques

      Pour plus d'information, veuillez consulter la fiche de poste ci-jointe.